La locomotive à vapeur de Marc Seguin


 

 

English version


Les premiers chemins de fer apparaissent en Angleterre et en France dans les années 1830. Les machines à vapeur qui sont utilisées pour la première fois pour le transport ferroviaire manquent de puissance et leurs chaudières produisent peu de vapeur.


La locomotive de Marc Seguin

La locomotive de Marc Seguin


Le français Marc Seguin (1786-1875) met au point en 1825 une nouvelle architecture de chaudière : la chaudière tubulaire. Les tubes en fer qui constituent la chaudière baignent dans l'eau et sont traversés par les gaz brûlants en provenance du foyer.


La locomotive à vapeur de Marc Seguin devant l'Arc de Triomphe
Exposition "Train Capitale" - Paris (Mai 2003)

La locomotive de Marc Seguin
© Jean-Jacques d'ANGELO - Tous droits de reproduction interdits


Une reproduction de la locomotive de Marc Seguin sur les Champs-Elysées à Paris

La locomotive de Marc Seguin
© tgveurofrance.com


Superbe alignement de locomotives sur l'Avenue des Champs-Elysées à Paris

La locomotive de Marc Seguin
© Jean-Jacques d'ANGELO - Tous droits de reproduction interdits


L'anglais George Stephenson fait appel à cette technique pour la construction de sa propre locomotive en 1829 : "la Fusée". Sa locomotive sort vainqueur d'une opposition avec cinq autres locomotives lors d'un concours organisé à Rainhill en Angleterre. "La Fusée" remorque 13 tonnes la vitesse moyenne de 22 km/h et pèse 4,3 tonnes en ordre de marche. Elle a t utilisée sur la ligne Liverpool - Manchester.


Retrouvez l'exposition "Train Capitale".


Retour à la page d'accueil
© tgveurofrance.com